Le jour du dépassement : quelles conséquences ?

 

Connaissez-vous le Jour du dépassement ? C’est la date à laquelle l’humanité a consommé la totalité des ressources de la Terre pour l’année en cours. Autrement dit, la planète est en sursis à partir de ce moment. Le Jour du dépassement est de plus en plus tôt, laissant penser que la situation de notre monde est critique.

 

Quelle est la situation actuelle ?

 

Nous pouvons désormais mesurer notre empreinte sur l’environnement. Les résultats sont plutôt alarmants : Les gaz à effet de serre accélèrent le réchauffement climatique, Le trou de la couche d’ozone s’agrandit, de nombreuses espèces animales sont en voie de disparition, le niveau des océans s’élève et on observe une fonte rapide des glaciers. L’humanité utilise l’équivalent d’une planète et demie en terme de ressources. En France, notre Jour du dépassement est bien plus tôt que la date mondiale : nous avons ainsi creusé le déficit écologique en pêchant, déboisant, et récoltant plus que ce que la Terre peut théoriquement nous offrir. Cette situation critique est également due à notre façon de surconsommer.

 

Quelles seront les conséquences de cette situation écologique ?

 

À long terme, l’épuisement des ressources et l’empreinte écologique néfaste des humains auront des conséquences critiques sur les populations.

Le réchauffement climatique impactera les cultures agricoles et les ressources en eau : l’ONU estime que 600 millions de personnes souffriront de malnutrition et 100 millions d’humains vivront dans un état d’extrême pauvreté. Les infrastructures supporteront beaucoup moins bien les catastrophes climatiques, mettant en danger la vie de la population.

Les conséquences sanitaires seront terribles : avec l’augmentation de la température, des maladies comme le paludisme ou la dengue se développeront plus brutalement.

L’épuisement des ressources, notamment de l’eau potable, pourrait mener à des crises géopolitiques ainsi qu’à des guerres civiles.

La pollution globale de l’environnement entraînera une recrudescence de cancers, de problèmes respiratoires et hormonaux et une difficulté à concevoir des enfants.

Les catastrophes naturelles seront beaucoup plus nombreuses : tremblements de terre, tsunamis et cyclones détruiront régulièrement les territoires, mettant à mal la sécurité des habitants.

 

Peut-on réagir ?

 

Il est aujourd’hui impératif de limiter l’impact écologique de l’humanité afin de retarder la date du Jour du dépassement. Des projets de grande envergure émergent et sont développés, mais nous pouvons nous aussi agir à notre niveau en effectuant des gestes éco-citoyens. En achetant plus responsable, en limitant sa consommation d’électricité, en réduisant notre utilisation d’eau ou en privilégiant d’autres modes de transport, nous contribuerons nous aussi à protéger l’environnement et à diminuer l’empreinte carbone.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*