Favoriser les transports en commun

De nos jours, les transports en commun sont de plus en plus nombreux et se sont diversifiés au fil des années. Ainsi, nous avons pratiquement tous dans nos villes des bus, des tramways, des métros, des lieux de rendez-vous pour le covoiturage. Par ailleurs, les campagnes sont relativement bien desservies à travers des lignes de cars, de bus ou de TER. Les métropoles s’agrandissent de plus en plus, laissant ainsi plus de places aux habitants qui vivent aussi bien en centre-ville qu’en périphérie. Pratiques, écologiques, ces types de transports sont également économiques et sources de convivialité.

 

Petit historique

 

Né aux États-Unis au XIXème siècle, le tramway est rapidement arrivé en France. Quant au bus, son précurseur est Nantais mais son essor arrivera au début du XXème siècle dans la capitale. Plus récent, le covoiturage permet de réaliser des économies, de favoriser les échanges et les contacts entre personnes allant à un même endroit.

 

Une densification du transport en commun

 

Afin de faciliter et de favoriser l’utilisation des transports publics, les entreprises et le service public prennent en charge pour leurs agents une partie de leur abonnement de transports (bus, tram, cars, RER,…) pour leur trajet domicile-travail comme le précise cet article de l’URSSAF. Ainsi, tout est pensé pour favoriser l’utilisation de ces transports qui respectent l’écologie. En terme d’économie d’énergie, ces transports publics et ce système de covoiturage sont moins polluants pour la planète et proposent également de grandes amplitudes horaires, avec une densification dans les horaires de pointe.

 

Les nombreux avantages des transports en commun

 

Respectueux de l’environnement, les bus hybrides prennent de plus en plus de place dans notre société, et ce, depuis 2009, afin de rejeter encore moins de CO2 qu’une voiture, un train ou une moto. Disposant de sources d’énergie telles que l’électricité ou le carburant diesel, la plus grande concentration de bus hybrides est bien évidemment à Paris mais ce phénomène tend à se développer partout dans les grandes villes tels que Nantes, Toulouse, Bordeaux,… De nombreux sites de covoiturage existent de nos jours afin de faciliter la prise de contact entre les conducteurs et les passagers. Cette méthode qui met en avant l’écologie, permet d’amortir les déplacements pour le conducteur, de rendre service à des usagers qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas prendre de véhicule.

 

L’écologie au cœur des inquiétudes de la France

 

De ce fait, les aires de covoiturage fleurissent dans nos villes. L’écologie, au cœur des préoccupations de notre société, a permis d’augmenter nos bus, nos trams, pour une réduction de gaz à effet de serre. Avantageux pour les usagers, les transports en commun sont largement appréciés par les Français. Le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, organise la Semaine de la Mobilité grâce à des événements qui mettent en avant l’utilisation de transports en commun. Ainsi, la qualité de l’air, les nouveaux modes de transports écologiques, les différentes zones de circulation restreintes sont des thèmes abordés pour mieux appréhender ce sujet.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*