Les moyens de production d’énergie alternative

Portrait des énergies alternatives

 

Les énergies alternatives sont les sources d’énergie inépuisables comme l’éolien ou le solaire. Les systèmes consistent à utiliser les ressources dont dispose la planète sans générer d’impact sur les milieux : réduire l’empreinte carbone. L’enjeu est de produire de l’électricité en limitant le réchauffement climatique et ainsi aller vers un développement plus durable. En France, les énergies alternatives ou énergies renouvelables représentent 14,9% dans la part de consommation totale d’énergie (chiffres 2015). Ces performances font de l’état le mauvais élève des pays les plus développés en Europe. La Suède se place en tête du classement et dispose de 52,6% d’énergie renouvelable en 2014. De tous les pays de l’Union Européenne, la France est celui qui a le plus gros retard par rapport aux objectifs fixés (part de 23% en 2020) malgré les investissements en faveur de l’éolien ou du solaire.

 

Les différents moyen de produire de l’électricité « propre »

 

La géothermie qui consiste à utiliser l’énergie issue de la terre, générée en captant des nappes d’eau en sous-sol pour produire de l’électricité émet 10 fois moins de CO² que les centrales à gaz naturel. Elle est dite renouvelable car elle n’épuise aucune réserve terrestre. Elle est aussi accessible à tous. Cependant, la fracturation hydraulique indispensable pour puiser l’eau des sous-sols est considérée comme nocive pour l’environnement.

Forte intéressante en termes de recyclage, la biomasse (combustion des déchets) a le vent en poupe si bien qu’elle est devenue la 2ème énergie alternative présente dans le monde. La limite porte sur l’utilisation des matières premières pour générer de l’électricité.

En utilisant la houle, l’hydrolienne est encore en phase de réflexion. Malgré de nombreux tests, les défis techniques restent à relever comme raccorder des turbines puissantes au à la terre ferme.

L’éolien qui a connu un développement sans précédent ces dernières années. Les aides gouvernementales ont tellement poussées le secteur que les subventions sont devenues trop coûteuses pour les états, ce qui freinent aujourd’hui la production.

L’énergie solaire vise à capter les rayons solaires à l’aide de panneaux photovoltaïques pour produire de l’électricité. Elle est la première énergie alternative en termes de puissance. Mais elle est aussi la plus coûteuse avec un prix allant de 62 à 102€ au MWh.

Pour finir, l’exploitation du gaz naturel est perçue comme énergie renouvelable (ressource inépuisable) mais est souvent critiquée pour ses impacts environnementaux. Le principe est l’extraction de ce combustible présent naturellement sous forme gazeuse pour produire de l’énergie.

 

Sites gouvernementaux :

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/politiques/energies-renouvelables-et-recuperation

 

https://energy.gov/eere/renewables

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*