Recycler chez soi

Chaque habitant produit annuellement environ 354 kg de déchets. Face à cette situation préoccupante qui a un impact non négligeable sur l’environnement, des solutions de recyclage existent à l’échelle globale mais également au niveau individuel. Bien évidemment, l’idéal serait de ne plus générer de déchets du tout mais dans la mesure où cette option est irréaliste, la piste à envisager est tout simplement de réduire chacun sa production de déchets.

Les astuces de recyclage :

Pour parvenir à cet objectif d’écologie aussi noble qu’éco-responsable, de nombreuses astuces de recyclage existent au quotidien. Bien évidemment, cette démarche doit commencer dès l’achat de ses produits de consommation courante. Ainsi, Mieux vaut acheter des légumes et des fruits en vrac plutôt que ceux conditionnés avec un emballage. De même, il faudra privilégier les articles rechargeables et éviter autant que possible ceux qui sont jetables. En plus de ces réflexes évidents pour l’intérêt de l’écologie, d’autres domaines du quotidien peuvent également faire l’objet de cette démarche. Par exemple, il est très facile de recycler son linge. Moyennant quelques connaissances de base en couture, un vieux drap peut devenir des taies d’oreillers comme une nappe ancienne peut se transformer en serviettes de table plutôt que de finir à la poubelle.

 

Les matières recyclable :

De nombreuses matières sont trop souvent jetées aux ordures alors que celles-ci peuvent être réutilisées intelligemment. L’écologie se niche ainsi dans chaque détail de la vie courante. C’est le cas de l’aluminium notamment qui peut être employé à plusieurs reprises. Pour cela, l’application d’un simple chiffon mouillé ou un passage à l’eau peut retirer les éventuelles traces pour un nouvel usage par la suite. De toutes les matières qui remplissent les poubelles et produisent des quantités astronomiques de déchets, le plastique figure en première position. Là aussi, le consommateur responsable trouvera mille et une méthode de recyclage de ses emballages en plastique. Une boîte de fromage blanc pourra servir par exemple pour stocker de la nourriture à congeler.

Les tâches ménagères :

Pour chaque type d’activités ménagères, certains comportements simples agiront directement sur le volume de déchets produits et donc sur l’écologie. Pour les tâches ménagères, là aussi, la lutte contre la surproduction de déchets devra être menée. Pour toutes les opérations de détartrage, le recours à du vinaigre sera tout aussi efficace (et plus économique) que certains détergents chimiques et évitera de remplir sa poubelle inutilement. Pour l’atmosphère de son foyer, inutile d’acheter des désodorisants, des parfums d’intérieur et d’autres aérosols qui ne feront que remplir encore plus un conteneur à poubelle déjà à ras bord. Allumer une simple bougie aura les mêmes effets sans les déchets en plus. Pour ce qui est de la vaisselle, si jamais une éponge finit par être malodorante, avant de la jeter au fond de la poubelle, mieux vaut connaître une petite astuce pour lui offrir une seconde vie. Il suffira simplement de l’imbiber d’eau, d’y verser quelques gouttes de citron et de la placer au four à micro-ondes environ 30 secondes. Celle-ci aura ainsi perdu sa mauvaise odeur et pourra être de nouveau employée.

La vie chez soi offre une multitude d’occasion d’agir sur son niveau de déchets. Pour les passionnés de jardinage, il sera par exemple très utile de savoir que les sachets de thé qui ont déjà été infusés, peuvent être réutilisés à bon escient dans son jardin en les plaçant dans son arrosoir. Le thé contient des substances qui enrichiront l’eau servant à arroser les plantes. Pour enrayer l’inflation de déchets, il existe une multitude de réflexes de recyclage faciles à adopter chez soi et ne nécessitant aucun changement drastique de son mode de vie.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*