Une législation environnementale de plus en plus stricte

Avoir de l’air pur, de l’eau propre et un environnement exempt de toxines et polluants, cela a toujours été le désir de l’homme. Avant les années 1970, il existait peu de mécanismes pour protéger l’environnement et les ressources naturelles en France et dans le monde. Les préoccupations croissantes concernant la préservation de la nature et ses ressources ont conduit à une législation environnementale conçue pour protéger le biotope contre les actions néfastes de l’homme.

La législation environnementale est donc un ensemble de lois et de règlements relatifs à la qualité de l’air, la qualité de l’eau, la nature, les espèces en voie de disparition et d’autres éléments environnementaux. Toutes ses règles tournent autour d’un objectif commun : réglementer l’interaction entre l’homme et la nature. Le but visé est de réduire les menaces contre l’environnement et d’améliorer la santé publique. Ces lois doivent tout considérer : de l’air que nous respirons aux ressources naturelles dont nous dépendons en passant par les plantes et les animaux qui partagent ce monde avec nous.

 

L’impact de l’homme sur l’environnement : l’empreinte carbone

 

Saviez-vous que la préparation d’un kilogramme de fromage génère 12 kg de dioxyde de carbone ? Incroyable, n’est-ce pas ? Les objets que nous utilisons ainsi que nos activités quotidiennes produisent plus de carbone que nous ne le pensons. Nous devons penser à l’impact de nos gestes sur la nature. Il est important de limiter les émissions directes de gaz nocifs, mais aussi les émissions indirectes liées à l’industrie, la production, les transports, etc. Tout individu doit minimiser l’emprunte carbone qu’il laisse dans son entourage. Cela permettra de réduire la pression des gaz à effet de serre sur l’environnement. De cette façon, l’on pourra amortir des problèmes tels que : le réchauffement climatique, la destruction des écosystèmes et de la couche d’ozone, la détérioration de la santé de L’Homme et de la nature.

 

Évolution de la législation environnementale

 

Les débats sur la préservation de la qualité des écosystèmes ne sont pas nouveaux. Ces sujets, sont soumis à des lois depuis plusieurs années. Chaque pays doit relever le défi du développement durable. En ce qui concerne la France, les principaux challenges se trouvent au niveau de : l’amélioration de la nature de l’air, la diminution de la pollution aquatique, la protection de la faune et de la flore. La France et l’Europe sont soumises à l’une des normes environnementales les plus exigeantes au monde. Chaque pays doit instaurer un processus de développement des espaces verts. Les activités entreprises ne doivent pas constituer un danger pour les ressources naturelles et les êtres vivants. L’État doit également assurer le bien-être de sa population. Il doit garantir une eau potable et de l’air pur. De même, toutes sources de pollution et de nuisance sonore doivent être contrôlées et limitées.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*